Notre équipe se compose de juristes disposant d’une expertise locale couplée à une expérience internationale.

Les avocats du cabinet sont compétents aussi bien en conseil qu’en contentieux et accompagnent localement les clients sur toutes leurs opérations en Afrique avec une qualité de services correspondants aux standards internationaux.

Équipe
Aurélie Chazai

Aurélie Chazai

Associée Gérante achazai@chazai-partners.com

Avocate aux Barreaux du Cameroun et de Paris, Aurélie Chazai est l’associée gérante du Cabinet.

Sa pratique se concentre sur les opérations de fusions-acquisitions, private equity, marchés de capitaux, financement bancaire, financement de projets, contrats commerciaux, restructurations d’entreprises et transactions immobilières.

Aurélie Chazai a été collaboratrice au sein du bureau parisien du cabinet anglais AshurstLLP avant de rejoindre en 2014 le bureau parisien du cabinet américain Cleary Gottlieb Steen& Hamilton LLP. Au cours de ses expériences, elle a eu l’occasion d’intervenir sur les aspects corporate et financier de nombreuses transactions en Europe et en Afrique (notamment dans des pays membres de l’OHADA).

Aurélie Chazai a également travaillé au sein des cabinets d’avocats Willkie Farr & Gallagher LLP, Herbert Smith Freehills LLP, Linklaters LLP, CMS Bureau Francis Lefebvre et Ernst & Young à Paris, ainsi qu’au sein du département droit boursier et financier de la société de gestion d’actifs AXA Investment Managers.

Elle a été chargée d’enseignement en droit bancaire à l’Université de Cergy Pontoise (France) de 2012 à 2013.

Aurélie Chazai est titulaire d’un Master 2 Recherche en Droit Financier de l’Université Paris I Panthéon Sorbonne, d’un Master 2 Professionnel en Droit des Affaires et Fiscalité de l’Université Paris I Panthéon Sorbonne, ainsi que d’un Master 1 en Droit Fiscal et d’une Licence en Droit Privé de l’Université Paris I Panthéon Sorbonne. Elle parle le français et l’anglais couramment.

Elle est membre de l’African Business Lawyers’ Club (ABLC), un club dédié à la promotion d’une meilleure pratique des affaires en Afrique, et est également membre de l’Association des Juristes Camerounais de France (AJCF), une association engagée dans la promotion de la destination « Cameroun » auprès d’investisseurs en France.

Aurélie Chazai est notamment intervenue sur les opérations suivantes :

 

L’emprunt obligataire de l’Etat du Cameroun pour un montant initial de 150 milliards de FCFA, clôturé à 200 milliards de FCFA (2018) ;

 

L’Eurobond à deux tranches (1,25 milliards de dollars et 625 millions d’euros) de la République de Côte d’Ivoire listée à la Bourse du Luxembourg et son offre concomitante de rachat d’obligations existantes pour un montant de 750 millions de dollars ; 

La négociation de financement de projets (notamment l’accompagnement d’un producteur indépendant d’électricité dans le cadre de la construction d’une centrale hydroélectrique en Afrique de l’Ouest) ; 

La négociation de projets miniers en Afrique ;

L’emprunt obligataire sous forme de Sukuk (150 milliards de FCFA) de la République de Côte d’Ivoire listé à la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières d’Abidjan ;

L’Eurobond de la République du Sénégal (1,1 milliards de dollars) accompagné d’un crédit-relais (150 millions de dollars) ;

La négociation de partenariats publics-privés (notamment le partenariat public-privé relatif à la construction et le financement à hauteur de 100 millions d’euros de la Cité Administrative de Diamniadio au Sénégal, ainsi que divers projets de partenariats publics-privés au Cameroun, Sénégal, Togo, Côte d’Ivoire et Mali) ; 

La négociation d’acquisitions et/ou de cessions de sociétés (notamment l’acquisition du groupe Lucas Meyer Cosmetics par International Flavors & Fragrances Inc., l’acquisition du groupe Winoa par KKR, Davidson Kempner et Bennett auprès de LBO France, mais également la cession par une société française cotée d’une branche d’activité à un groupe américain) ;

La mise en place de filiale commune (notamment le conseil du groupe Segro dans la mise en place de sa joint-venture SELP) ;

La négociation d’opérations de restructurations (notamment l’accompagnement des prêteurs mezzaneurs dans la restructuration de la dette du groupe Parkeon) ;

La recapitalisation de plusieurs sociétés (augmentation et réduction de capital social,
abandons de créances, etc.).

Elle a également publié les articles suivants :